Part III – Choix de la distribution GNU/Linux

J’ai écumé le web à la recherche de la distribution la plus adaptée pour mon usage. Il y a plétore de distributions GNU/Linux et de plus en plus de distributions ‘Live’ (qui s’exécutent en lecture seule). Toutes ont leurs spécificités, leurs points forts mais aussi leurs points faibles. Je vous livre le résultat de ma propre expérience dans ma quête de la distribution parfaite pour ma yoyoBox…

Pour le fun, un assistant pour choisir sa distro!

Dans mon cas, je cherchais le graal: une distribution légère mais polyvalente, capable de tourner sur un CPU de 533Mhz avec 256Mo de RAM, orientée multimédia tout en disposant des daemons nécessaires à mon usage (du genre serveur FTP, SSH, NFS, SAMBA, MPD…), capable d’être installée en lecture seule sur une compact Flash, en ayant la possibilité de personnaliser l’installation mais aussi de mémoriser facilement les changements opérés dans la configuration par la suite. Le tout sans être trop compliqué à installer et à configurer…

Damn Small Linux 4.1

DSL est surement la distribution la plus souvent citée quand on parle d’installation en lecture seule et de petite config. Elle est assez polyvalente (même si elle est plutôt orientée bureautique). Je me suis fait la main avec le live-CD en version 4.1, ce qui m’a permis de trouver un certain nombre d’informations techniques sur le matériel ainsi que de copier certains fichiers de configuration (le système de configuration automatique de Knoppix est définitivement top!). DSL fait une cinquantaine de Mo et est conçu pour tourner sur une majorité de plateformes, même anciennes.

Le mode Frugal Install est intéressant car il permet d’installer DSL en lecture seule (sur une Compact Flash par exemple). La mémorisation des paramètres personnels est également possible via le concept de myDS, mais je n’ai pas creusé plus loin.

Le seul point noir à mon avis est que DSL n’est pas énormément évolutif (il y a bien un système de paquets dans lequels je n’ai pas trouvé VLC, Mplayer, NFS).

GeeXbox 1.1

GeexBox est une distribution live (8mo!) qui transforme votre ordinateur en lecteur multimedia (basé sur mplayer). J’ai trouvé ça bluffant et très fonctionnel, la lecture divX est très fluide, même sur ma petite machine.

Là encore, dès que l’on veut sortir des sentiers battus en installant ‘des trucs pas prévus pour’, ça se complique (trop pour moi)…

Debian

Finalement, j’ai choisi Debian, parce que c’est la distribution GNU/Linux que je connais le mieux et qu’elle contient tout ce dont j’ai besoin.

Concernant l’installation en lecture seule, ça n’a pas été évident tout de suite à mes yeux. Il existe plusieurs projets Live-CD de Debian, mais ce n’est pas ce que je cherchais (je ne voulais pas un CD déjà tout fait, mais faire moi même ma propre version customisée de Debian, en lecture seule).

Il y a bien aussi le projet Debian Live, mais la seule question qui m’intéressait de la FAQ (How can I convert an already installed standard Debian partition into a Debian Live system?) reste désespéremment sans réponse…

Au final, j’ai trouvé la solution un peu par hasard, sur cette page. Pour pouvoir appliquer cette méthode, il faut avoir un système GNU/Linux déjà fonctionnel (pour pouvoir faire une nouvelle installation dans un répertoire via chroot). Ensuite, Casper et le script moo font le reste…

GD Star Rating
loading...